Avoir à se maquiller tous les matins peut finir par devenir fatiguant. Quelle femme ne rêve donc pas d’avoir une belle gueule dès le réveil ? C’est justement pour réduire le temps passer devant le miroir que les professionnels et chercheurs dans le domaine de la médecine esthétique ont inventé le maquillage permanent. Mais cette alternative rend toujours plusieurs pratiquantes perplexes. Certaines peuvent penser à des lèvres lourdement ourlées d’un trait foncé ou des sourcils trop artificiels. Il est alors nécessaire d’en apporter plus d’informations pour y voir plus clair et décider si elle est vraiment la solution qu’il faut ou non.

Le maquillage permanent, c’est quoi ?

Contrairement aux idées reçues, le maquillage permanent d’aujourd’hui n’a plus rien à avoir avec le maquillage façon tatouage des années 80 et 90. En effet, depuis quelques années, la technique a connu beaucoup de progression. Les professionnels dans le domaine parlent désormais de dermographie. Il s’agit d’une technique qui consiste à implanter des pigments dans la peau de manière non définitive. Elle requiert une grande précision et permet d’obtenir des résultats similaires aux naturels.

L’opération se fait à l’aide d’un appareil à micro-aiguilles qui percent les parties à traiter pour y injecter les pigments. Ces derniers pénètrent dans la couche superficielle de l’épiderme. C’est ce qui fait la différence entre cette pratique et le tatouage qui est définitif.

Pour ce qui est de la durée du maquillage permanent, cela varie d’une personne à une autre et du type de maquillage fait. En moyenne, elle est de 3 à 10 ans.

Les types de maquillages permanents

Il y a plusieurs types de maquillage permanent pouvant être fait sur le visage. Les voici :

Le tatouage des sourcils

Deux principales techniques permettent de faire un tatouage des sourcils : le tatouage et le microblading. Elles ont toutes les deux le même objectif : renforcer la couleur des sourcils très pâles et donner plus de volume. Cependant, elles ne sont pas réalisées avec les mêmes outils et les mêmes produits.

Le tatouage comme son nom l’indique est fait avec un appareil spécialisé pour les tatouages. Il optimise la précision et permet de déposer du pigment sous la peau. Idéalement, la machine prend en considération l’épaisseur de la peau, changeante d’une personne à l’autre. Le résultat est uniforme et est semblable à celui obtenu avec un crayon à sourcils.

Pour ce qui est du microblading des sourcils, c’est une pratique qui s’apparente à la calligraphie. Les sourcils sont redessinés avec minutie. Le professionnel se sert d’un stylo doté d’aiguilles très fines et des pigments naturels. Cette technique permet d’obtenir un effet plus subtil et plus naturel comparé à celle du tatouage. Sa durée moyenne est de 6 à 18 mois et il faut environ 2 séances pour avoir des bons résultats.

Le maquillage permanent des paupières

Cette méthode consiste à faire un trait d’eyeliner permanent. Certains professionnels proposent aussi des procédures permettant d’ajouter un effet d’ombre à paupières. La cliente peut choisir entre les différentes couleurs de pigments disponibles dont  le brun, le mauve, le marine, le noir, le gris ou d’autres teintes neutres. Cependant, il faut noter que la peau des paupières est délicate. La technique utilisée consiste donc à faire petit à petit et manuellement l’introduction des pigments.

Le maquillage permanent des lèvres

Le maquillage permanent des lèvres est utilisé pour avoir les effets des produits utilisés pour sublimer les lèvres. Il peut aussi être réalisé dont le but d’avoir une bouche pulpeuse sur le long terme sans passer par la chirurgie esthétique. 

Il y a principalement trois types de maquillage permanent des lèvres :

  • le candy lips :

Le candy lips est un maquillage permanent des lèvres qui permet d’avoir l’aspect d’un maquillage ton sur ton avec un contour net et renforcé et un remplissage en dégradé vers l’intérieur de la bouche.

  • le full candy lips :

Cette technique permet d’obtenir un effet maquillé sophistiqué avec un contour net et un remplissage en dégradé ou uniforme. C’est la solution parfaite pour celles qui veulent en sus un effet 3D.

  • le magic lips :

Le magic lips est utilisé pour celles qui veulent un remplissage sans contour. L’effet obtenu est naturel. Il est surtout adapté aux lèvres déjà pulpeuses.

Toutes ces techniques permettent de corriger des petits défauts d’asymétrie. Comme matériel et produits pour faire du candy lips, du full candy lips et du magic lips, il faut un stylo injecteur et des pigments spécialisés.

Maquillage permanent : ajout de taches de rousseur ou grain de beauté

L’ajout de taches de rousseur ou de grain de beauté fait aussi partie des différents types de maquillage permanent disponibles. Les taches de rousseur en particulier sont à mettre sur le nez et les joues tandis que les grains de beauté peuvent être placés n’importe où sur le visage. Cette technique est aussi appelée « freckling » coûte autour de 250$.

Maquillage permanent : précautions, dangers et douleurs ?

Comme n’importe quelle technique utilisée dans le domaine de la médecine esthétique, le maquillage permanent n’est pas complètement sans danger. Pour minimiser voire éviter les risques, l’idéal est de ne se confier qu’à un professionnel qui a une qualification et qui a suivi une formation dans le domaine. Il doit avoir non seulement le savoir-faire mais aussi les matériels et les produits adaptés pour la pratique. Il doit aussi connaitre et respecter les différentes règles d’hygiènes ainsi que toutes les étapes qu’il faut suivre avant, pendant et après chaque séance de maquillage permanent.

Pour ce qui est de la douleur pendant la séance qui fait douter plus d’une personne, il faut noter qu’elle est toujours appréhendée. Certes, il est possible de ressentir des petites gênes mais pas de douleur insupportable. En fonction de la zone à maquiller, le professionnel se sert toujours d’une crème anesthésiante au préalable. Ce produit garantit une expérience indolore quelle que soit la durée de la séance. Néanmoins, il est nécessaire de prévoir une séance de retouche pour avoir un résultat satisfaisant. Au moins, chaque maquillage permanent doit être retouché une fois.

Dans tous les cas, une consultation pour faire un diagnostic est toujours indispensable pour savoir si la cliente peut ou ne pas supporter un maquillage permanent. Après la séance, elle doit suivre les différents soins à faire et éviter de s’exposer au soleil pendant un certain moment.

Vous pourriez également aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *